pension abusive Index du Forum

pension abusive
Péabusive est une association, loi 1901, créée en septembre 2009 et qui regroupe des parents et des enfants victimes de demandes abusives d’obligation alimentaire ou d’entretien

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Nous ne pourrons faire changer les choses qu'en nous regroupant 
Vous pouvez à tout moment retrouver notre site :http://www.pensionabusive.fr
Comment vit-on après une condamnation pour obligation alimentaire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pension abusive Index du Forum -> pension abusive -> LES CONSEQUENCES DES PROCES EN FAMILLE -> les conséquences financières
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Michèle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2009
Messages: 132

MessagePosté le: Ven 28 Jan - 20:22 (2011)    Sujet du message: Comment vit-on après une condamnation pour obligation alimentaire Répondre en citant

Bonjour,
Moi, j'aimerais beaucoup que vous me donniez votre avis sur le problème financier du aux pensions alimentaires, que ce soit suite à  un divorce, à une procédure pour enfant majeur, ou pour l'obligation alimentaire à ascendant.
Il me semble que nous sommes très nombreux à ne plus nous en sortir et ce pendant de nombreuses années. Le montant des pensions alimentaires est-il toujours justifié ? Permet-il au parent payeur de vivre de façon correct et de créer une nouvelle famille ? Les enfants de la deuxième union sont-ils pénaliser et si oui, comment ?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 28 Jan - 20:22 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Patricia
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 74

MessagePosté le: Lun 31 Jan - 13:04 (2011)    Sujet du message: Comment vit-on après une condamnation pour obligation alimentaire Répondre en citant

Coucou Michèle,

Bon sujet et je pense qu'il y aura des témoignages, même si les gens sont toujours un peu frileux de faire part en "public" de ce douloureux sujet. Je peux te citer un exemple récent. Nous avons eu en ligne vendredi un médecin complètement désespéré. Ayant été condamné à de lourdes pensions alimentaires et prestation compensatoire, il se trouve dans l'impossibilité de payer ses charges car son divorce l'a laissé sur la paille et il n'a jamais réussi à remonter. Résultat, il n'a pu s'acquitter de plusieurs PA et s'est trouvé avec les comptes bloqués. Surprenant hein? Nous avons tenté de lui remonter le moral et l'avons invité à se joindre à notre association. Encore un qui ne refusait pas de prendre ses responsabilités mais il a dû faire partie des "nantis" aux yeux du juge et à force de "compenser", il n'a plus de quoi vivre. Evidemment les charges ont été minimisées, l'actif a été partagé lors du divorce mais non le passif, les comptes vidés etc... etc... bref, le shéma classique!

A plus tard,

Patricia  


Revenir en haut
christian


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 1

MessagePosté le: Lun 31 Jan - 15:55 (2011)    Sujet du message: Comment vit-on après une condamnation pour obligation alimentaire Répondre en citant

A qui le dites vous! je me nomme Christian, je suis artisan je travail 12 heures par jour pour entertenir une ex qui m'a tout piquée.Je paye pour des enfants que ne voie plus et qui me crache a la figure tellement ils ont été manipuler par leur mère.Douze ans que je bosse juste pour ça,une honte en france!pendant ce temps la madame roucoule,change de mec tout les 6 mois et se fait payé des vacances par eux et par moi. Aucun juge m'écoute j'ai abandonner toute procédure.JE paye je paye!vive la justice en france 

Revenir en haut
marilor


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 1

MessagePosté le: Lun 31 Jan - 16:37 (2011)    Sujet du message: Comment vit-on après une condamnation pour obligation alimentaire Répondre en citant

Bonjour,


Je suis effarée par tout ce que je vois sur ce site et sur d'autres comme SOS papa par exemple. Mon mari et moi avons vécu 19 ans ensemble. Nous avons eu une fille qui est majeure et autonome maintenant. J'avais cessé mon travail pour l'élever, ce n'était d'ailleurs pas un sacrifice mais plutôt un confort de vie agréable. Lorsque nous avons divorcé, nous avons partagé la communauté (un pavillon et une petite maison de vacances). Je n'ai jamais payé quoique ce soit sur ces maisons, mon mari étant seul à travailler à l'époque mais j'ai touché la moitié des sommes de la vente, comme la loi le dit. Pour les meubles nous avons partagé à l'amiable et nous avons divisé par deux l'argent commun des divers comptes. N'ayant pas de difficulté particulière à trouver un emploi dans mon secteur, j'ai repris un travail. Je n'ai pas demandé de prestation compensatoire ni de pension alimentaire,  le partage ayant été plus qu'équitable sachant que je n'ai rien investi, que notre fille n'est pas à ma charge et que je retravaille, je ne me serais pas sentie à l'aise de demander de l'argent en plus. Mon mari a une nouvelle compagne et un enfant avec celle-ci. S'il continuait de me verser de l'argent, j'aurais l'impression d'être entretenue par lui et sa compagne. Je ne comprends vraiment pas l'attitude de certaines ex, je ne sais pas si elles arrivent à se sentir bien de se servir des enfants ou de se faire entretenir par leur ex mari. Je me demande comment elles font. Je préfère être autonome. Si on est divorcé, on est divorcé. J'ai gardé une voiture que je n'ai pas payé, idem pour les maisons et les meubles. Je trouve que mon mari a été plus que correct. Je pensais que la prestation compensatoire était destinée à une femme qui se retrouvait sans rien et je vois que c'est loin d'être le cas, d'après de multiples exemples autour de moi et ici. Voire que c'est le mari qui se retrouve sans rien, c'est assez surprenant!


Cordialement,


Marilor


Revenir en haut
Patricia
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 74

MessagePosté le: Mar 1 Fév - 08:23 (2011)    Sujet du message: Comment vit-on après une condamnation pour obligation alimentaire Répondre en citant

Et c'est tout à votre honneur marilor, mais tout le monde n'a pas la même définition de ce mot. Merci aussi pour le témoignage de Christian qui prouve une fois de plus les dysfonctionnements de la justice qui se base sur des situations et un article de loi ancien. Vous avez raison marilor, le but de la prestation compensatoire servait initialement à maintenir un confort de vie qui existait POUR LES DEUX lors du mariage. Maintenant l'épouse (bien souvent) se sert allégrement, demande en plus une PC, a un confort de vie meilleur que lors du mariage et c'est le mari qui se retrouve à perdre ces avantages, bien que travaillant. Quant à se servir des enfants, ce n'est pas nouveau et pas terminé mais je me demande comment on peut aimer ses enfants et leur faire perdre le lien précieux de l'autre parent. Influencer son enfant en le conditionnant afin qu'il n'ait plus de contact avec son père, qu'il rompe avec lui et grandisse sans lui à mon sens l'empêchera de se construire dans sa vie d'adulte, le déstabilisera et le rendra malheureux. Est-ce vraiment aimer son enfant que faire passer sa rancoeur et ses intérêts avant lui, se servir de lui pour cela? Pour moi la réponse est sans équivoque mais hélas de nombreux couples exposent leurs enfants pour régler leurs comptes, même des tout petits et s'en servent comme boucliers. Atroce!

A plus tard,

Patricia     


Revenir en haut
JP


Hors ligne

Inscrit le: 01 Fév 2011
Messages: 1

MessagePosté le: Mar 1 Fév - 15:20 (2011)    Sujet du message: Comment vit-on après une condamnation pour obligation alimentaire Répondre en citant

bonjour à tous
Mon expérience à moi c'est que j'en ai marre d'être obligé de payer tous les mois une PC à mon ex femme. Elle se la coule douce pendant que mon épouse et moi on rame comme des malades. Tous les mois il faut lui envoyé son petit chèque à telle date et il ne faut pas dépassé. Elle a raconté n'importe quoi au tribunal et menti sur ses autres ressources. Ma femme pète les plombs car on ne s'en sort plus pendant que mon ex vit dans l'opulence. On a essayé de faire un emprunt mais on ne peut pas à cause de cette foutue pc . Il nous restent encore 5 ans et d'ici là on sera surement interdit bancaire.Ma femme n'en peut plus et parfois elle me menace de me quitté mais que pui-je faire?La pc est sur 8 ans et d'aprés mon avocat on ne peut pas revenir dessus car c'est un capital.Moi aussi elle a vidé les comptes mais le juge n'ena pas tenu compte.
Je suis révolté
JP de Nancy


Revenir en haut
Raminet


Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2009
Messages: 4

MessagePosté le: Mar 1 Fév - 22:50 (2011)    Sujet du message: Comment vit-on après une condamnation pour obligation alimentaire Répondre en citant

Moi, je trouve que ce n'est pas juste ces diférences de montant. Il faudrait un tableau avec pour un gosse de 2 ans, ça fait tant, pour un gosse de 8 ans, tant, ect. Et si les pères on beaucoup d'argent, on devrait mettre l'argent sur un compte pour le gosse. Comme ça, les ex ne pourrait pas partir en vacances en laissant les gosses à la grand mère

Revenir en haut
Michèle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2009
Messages: 132

MessagePosté le: Mer 2 Fév - 11:03 (2011)    Sujet du message: Comment vit-on après une condamnation pour obligation alimentaire Répondre en citant

Bonjour,
Je vois que le sujet passionne !! Mais c'est une bonne idée ça Raminet. Cela éviterait certainement les abus. C'est vrai qu'il parait complètement fou qu'un enfant de 3 ans ait besoin de 50 euros par mois alors qu'un autre aura 1500 euros ?? Où va la différence ?? Dans ce cas là, la part contributive (car rappelons le, la PA n'est qu'une partie des besoins de l'enfant. La mère devant participer aussi !!!) revient en fait à une prestation compensatoire.
Les pères n'ont aucun droit de regard sur l'utilisation de la PA. Donc il est tout à fait possible à une mère de ne donner que le minimum vital à un enfant et de se servir du reste de la PA pour son confort personnel. Où est l'intérêt de l'enfant ? Il me semble qu'un père devrait pouvoir au moins demander à avoir un droit de regard sur les factures des loisirs de l'enfant, des fournitures scolaires, des vêtements......


Revenir en haut
Patricia
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 74

MessagePosté le: Mer 2 Fév - 16:34 (2011)    Sujet du message: Comment vit-on après une condamnation pour obligation alimentaire Répondre en citant

Bonjour à tous,

Si cela peut aider quelqu'un, je pense notamment à JP, nous avons choisi de considérer cela comme un impôt au niveau de la PC. On envoie le chèque tous les mois, point. Et puis maintenant certes c'est sous forme de capital mais il y a une durée. De toute façon mieux vaut s'arranger avec les organismes quand on a un souci (on peut reculer ou échelonner des réglements), ils sont assez compréhensifs quand ils savent que l'on paye des PA ou PC et que c'est immuable. Pour les banques, c'est vrai qu'elles sont très frileuses à prêter dès lors qu'il y a des PC ou PA en cours. De toute façon, si vous avez signé un acquiescement lors du divorce, vous ne pouvez changer le montant du capital dû, même si vous êtes complètement ruiné, même si l'ex a grugé pour avoir plus de PC, même si les comptes ont été vidés etc... La seule chose que vous pouvez obtenir c'est un échelonnement au-delà des 8 années, et encore... mais cela ne fera qu'augmenter le "fil à la patte" dans la durée. Alors patience! Au moins il y a une date limite, contrairement aux PA qui sont peu explicites lors des jugements quant à la durée de celles-ci.

Courage à vous,

Patricia


Revenir en haut
Michèle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2009
Messages: 132

MessagePosté le: Mer 2 Fév - 16:57 (2011)    Sujet du message: Comment vit-on après une condamnation pour obligation alimentaire Répondre en citant

"peu explicites" Patricia ??? On est systématiquement obligé de repasser devant le juge pour faire cesser une PA. Pas d'âge limite, pas de montant de salaire noté, pas de conditions, rien.... Et il semble qu'il appartient au débiteur de faire la preuve de l'état de non besoin du créditeur !!!! Et on fait comment ?? Pas d'adresse, pas de nouvelles, pas de renseignements sur des éventuels études, travail ou mariage........ Une seule solution, repasser devant un JAF. Les tribunaux ne sont pas assez engorgés. Sans parler des frais qui s'ensuivent !

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:21 (2017)    Sujet du message: Comment vit-on après une condamnation pour obligation alimentaire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pension abusive Index du Forum -> pension abusive -> LES CONSEQUENCES DES PROCES EN FAMILLE -> les conséquences financières Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com