pension abusive Index du Forum

pension abusive
Péabusive est une association, loi 1901, créée en septembre 2009 et qui regroupe des parents et des enfants victimes de demandes abusives d’obligation alimentaire ou d’entretien

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Nous ne pourrons faire changer les choses qu'en nous regroupant 
Vous pouvez à tout moment retrouver notre site :http://www.pensionabusive.fr
Comment pardonner ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pension abusive Index du Forum -> pension abusive -> LES CONSEQUENCES DES PROCES EN FAMILLE -> Les conséquences sentimentales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Isabel


Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2009
Messages: 12
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: Mar 22 Déc - 16:29 (2009)    Sujet du message: Comment pardonner ? Répondre en citant

Bonjour,

Nous sommes des familles avec un ou plusieurs enfants, l'un d'entre eux décide de quitter le domicile et l'idée lui vient d'assigner ses parents en justice afin d'obtenir une obligation alimentaire ou d'entretien.

Imaginez un seul instant si un beau matin de juillet, votre facteur sonne à la porte et vous demande de signer le registre des recommandés. Vous regarder cette enveloppe, vous l'ouvrez, puis vous lisez :

" TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE ********
Mr X
Contre
Mme X
DEMANDE D'ALIMENTS ENTRE PARENTS ET ALLIES"

Vous lisez puis relisez, vous ne comprenez pas. Certes votre enfant à quitter le domicile, de son plein gré, vous continuez de payer sa cantine, sa mutuelle... comme tout le monde le ferait. Alors pas un instant vous ne pouvez imaginer que ce courrier puisse vous arriver, ça doit être une erreur !
Non c'est la loi.

Puis vous lisez la requête, vous vous rendez compte qu'elle est pleine de mensonges, chez moi on appelle ça de la diffamation.

Et puis vient l'attente du jour de jugement. Pendant plusieurs mois on ne dort plus, on ne mange plus parce qu'on ne comprend pas. Nous sommes des parents ordinaires, des parents comme tout le monde.
Le couperet tombe à la réception du jugement.

On nous dit qu'on doit tout pardonner à nos enfants, mais dans nos cas comment oublier le fait d'avoir été trainé devant un juge dans un tribunal par notre chair et notre sang ?

L'enfant ne donne pas de nouvelles mais il n'oublie pas d'encaisser le chèque mensuel.
 



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 22 Déc - 16:29 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
thierry
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2010
Messages: 6

MessagePosté le: Jeu 3 Juin - 13:45 (2010)    Sujet du message: Comment pardonner ? Répondre en citant

"On nous dit qu'on doit tout pardonner à nos enfants", on dit aussi que les conseilleurs ne sont pas les payeurs.


Cela étant dit, je suis d'accord, on pardonne facilement à ses enfants, mais à condition qu'ils n'aient pas "tué" leur papa.
Quand tout sentiment affectif est éteint, il n'y a plus que des étrangers, et la le pardon est impossible.


Revenir en haut
Patricia
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 74

MessagePosté le: Sam 25 Sep - 14:01 (2010)    Sujet du message: Comment pardonner ? Répondre en citant

La difficulté du pardon :


Nous commençons à avoir beaucoup de témoignages concernant les douloureuses affaires familiales auxquelles nous sommes exposées.


Nous avons une intervenante qui se sent extrêmement coupable d'avoir assigné ses parents au tribunal, d'avoir menti, trahi...


En tant que parents nous avons aussi ressenti de la culpabilité car nous faisons forcément des erreurs. En tant que nouvelle compagne, moi-même je me suis posé la question de savoir ce que j'avais pu dire ou faire ou au contraire ne pas dire, ne pas faire. Quoi qu'il en soit, je ne pense pas que des parents tels que ceux que nous avons dans l'association méritent un tel déferlement de haine de la part de son enfant.


La difficulté est de savoir où est et s'il y a de l'amour entre certaines personnes? Lorsque votre enfant ou votre parent vous trahit, vous fait du mal, il n'est tout simplement plus « aimable » au sens propre du terme.


On parle toujours d'amour filial mais est-il à ce point inné? Et où sont nos limites?


Lorsque des parents tuent leur enfant, on ne va pas chercher ce qui n'allait pas chez l'enfant. On va parler de parents indignes de porter ce nom, on va (bien légitimement) plaindre l'enfant.


En revanche, lorsqu'un enfant fait du mal à ses parents, on va avoir tendance à chercher les failles qu'ont pu avoir ces derniers. Mais alors comment expliquer que sur plusieurs enfants aimés et éduqués de la même façon, ils puissent évoluer complètement de façon différente?


On pourrait logiquement croire aussi qu'il y a de mauvaises personnes, parents ou enfants. Pourquoi des enfants ont-ils mis leur propre père ou propre mère à la porte de chez eux lorsque l'un des deux parents mourrait? Pourquoi des frères et soeurs se déchirent et souvent rompent leurs « liens » au moment des héritages?


Comment certains parents parviennent-ils à maltraiter, torturer leur enfant?


Comment certains enfants sont-ils capables de repousser, renoncer à des parents aimants?


Comment peut-on faire l'impasse sur tout le côté affectif et vouloir l'argent de la personne sur laquelle on fait une croix?


La difficulté du pardon réside peut-être dans le fait qu'au bout de multiples situations où l'on est tout sauf des parents, enfants, frères, soeurs mais des personnes qui s'opposent, on ne parvient pas à retrouver ce lien sensé nous unir.
Après l'effondrement, l'accablement de ce qu'une trahison filiale peut provoquer, sommes-nous capables de retrouver l'amour envers l'enfant? Le parent?. L'amour ne doit-il pas se mériter?


« Après m'avoir trahi, volé, bafoué, jugé, je ne peux plus t'aimer et je ne t'aime plus parce-que tu n'es pas « aimable »! »


« Je ne peux que pleurer sur la relation inexistante que j'aurais voulu que l'on ait ensemble. »


Cela va je pense au-delà du pardon, et c'est peut-être pire. Il n'y a plus à pardonner, le parent, l'enfant, n'existe plus. J'ai entendu plusieurs fois : « « je n'ai plus de mère, plus de père, ce n'est plus mon fils, ma fille... »


C'est dramatique!




























Revenir en haut
Michèle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2009
Messages: 132

MessagePosté le: Dim 26 Sep - 13:36 (2010)    Sujet du message: Comment pardonner ? Répondre en citant

Nous sommes dans une société qui a tendance à victimiser les coupables !! Nous sommes dans une société qui fait de plus en plus d'assistés qui sont incapables d'assumer les conséquences de leurs choix. J'ai tendance à être très dure sur le sujet : on fait des choix, et on les assume. Trop facile de massacrer quelqu'un et d'essayer ensuite de se faire passer pour une victime. 

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:18 (2017)    Sujet du message: Comment pardonner ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pension abusive Index du Forum -> pension abusive -> LES CONSEQUENCES DES PROCES EN FAMILLE -> Les conséquences sentimentales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com